Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

222 Qu’est-ce que je retiens pour ce weekend? 27/9/2020

Je retiens que la pandémie du coronavirus continue de faire de nombreux ravages chaque jour à travers le monde. A Madagascar il y a actuellement 16285 cas confirmés, 14922 guérisons et 229 décès. En France le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires concernant la pandémie de covid-19 fait état ce samedi 26 septembre d'au moins 527446 cas confirmés et de 31700 morts au total. En Allemagne, le pays compte ce dimanche 27 septembre 284756 cas recensés pour 9617 décès. Le Royaume-Uni comptabilise 429277 cas au total depuis le début de l'épidémie. On comptait ce samedi 26 septembre 41971 morts au total. En Italie, ce samedi 26 septembre le nombre de morts est de 35818 au total depuis le début de l'épidémie. Le nombre total de cas recensés est de 308104. La Chine dénombre 85351 cas au total et 4.634 morts ce dimanche 27 septembre. La Chine teste déjà ses vaccins à grande échelle. Le Brésil déclare ce dimanche 27 septembre,471991 cas recensés au total et 140612 décès au total. États-Unis: Ce dimanche 27 septembre, le pays compte 787544 cas confirmés. Le nombre de décès est de 209177. L'Espagne recense, ce vendredi 25 septembre 70420cas au total. Le pays dénombre 31232 décès au total. La Suède est l'un des rares pays d'Europe à ne pas avoir choisi l'option confinement, mais juste des recommandations. On compte, le samedi septembre, 90923 cas infectés et 5.880 décès. Face au Covid-19, la Suède défend une stratégie « durable ». En Russie ce samedi 26 septembre les autorités rapportent 1143571 cas détectés pour 2025 morts. Ce dimanche 27 septembre, on note que la pandémie a fait en Afrique 1438493 cas confirmés, et 34726 décès. Ce dimanche 27 septembre 2020 le virus Covid19 touche 32880857 cas confirmés et a fait au total 994810 décès dans le monde. Au Bénin, il y a, à présent, officiellement, 2325 cas confirmés avec 40 morts et 1960 guéris. (Tous mes chiffres sont pris sur le net ce dimanche 27 septembre 2020. Chacun sait que les chiffres des contaminations évoluent très vite !) Je retiens que depuis quelques semaines, il y a un brouhaha à propos d’une lettre envoyée par quatre de nos concitoyens au Président de la République française, à plusieurs personnalités ainsi qu’à des organisations sous-régionales, régionales et internationales. En tout 51 organisations auraient reçu ladite lettre. Mais nous ne savons pas si c’est le même courrier qui a été adressé aux autres dirigeants du monde et aux organisations. Le courrier a été écrit à Paris le 10 septembre 2020 et signé par quatre de nos compatriotes : il s’agit de l’ancien ministre Ganiou SOGLO, de l’ancien ambassadeur Omar AROUNA, de Monsieur Léonce HOUNGBADJI et de Monsieur Bertin KOOVI. Parmi les quatre, deux ont déjà été au pouvoir dans le pays et ont donc eu le pouvoir français comme maître et donneur d’ordre pour exécuter le pacte colonial. Je connais un peu Léonce HOUNGBADJI parce que nous avons eu à organiser plusieurs marches de protestation ensemble. Quant au quatrième signataire, je n’ai pas encore eu l’honneur de le connaître. Quel est l’objet de la lettre ? La lettre porte en objet : Urgence maximale sur le grave recul démocratique au Bénin. Comment les auteurs de la lettre se présent-ils eux-mêmes ? « Nous sommes des citoyens patriotes, engagés par amour profond pour notre Patrie et notre devoir est de vous alerter, non seulement du fait des liens historiques entre la France et le Bénin, mais également par rapport aux valeurs républicaines que vous défendez et qui sont les nôtres. » Quel est le contenu de la lettre ? La lettre est un réquisitoire de la gestion de Talon tel que peut le dresser chacun de ceux qui ont en horreur la gouvernance calamiteuse de Talon. La lettre a ceci de particulier qu’elle nous a livré les noms de certaines victimes tuées par balles au cours de 2019 et 2020, des victimes sur lesquelles Talon et son groupe ont organisé le silence criminel total ;la lettre nous a livré les noms de certains prisonniers politiques ainsi que les noms de quelques exilés politiques. Il ne manque à ce réquisitoire que les noms de quelques déguerpis, des sinistrés des premières heures de la gouvernance scabreuse de Talon. La lettre a listé les exigences qui devraient rétablir la démocratie et l’état de droit dans notre pays. Pour l’essentiel, ce que les auteurs de la lettre ont écrit correspond aux principales revendications du peuple béninois aujourd’hui. Quel objectif poursuivent les auteurs de ladite lettre ? S’adressant à Monsieur Macron, Président de la République française, les auteurs de la lettre ont écrit : « Nous souhaitons attirer votre attention sur la situation sociopolitique très préoccupante au Bénin, depuis l’arrivée au pouvoir de Monsieur Patrice Talon. » Plus loin, les auteurs précisent : « Il est dans notre intérêt commun de sauver le Bénin, avant que le régime actuel n’apporte encore plus d’instabilité dans le pays. Nous sommes profondément attachés à la démocratie. La situation qui prévaut au Mali et ailleurs doit nous servir de leçon et nous interpeller afin que le Bénin, berceau des conférences nationales souveraines en Afrique francophone, ne sombre davantage dans le chaos ; les mêmes causes produisant les mêmes effets. » Plus loin encore et pour convaincre Macron à les suivre, les auteurs de la lettre ont écrit : « Nous saluons votre engagement en faveur de la paix, la démocratie, l’Etat de droit et des Droits de l’Homme dans le monde. Raison pour laquelle, nous vous adressons cette lettre avec l’espoir d’attirer votre attention sur la situation désastreuse au Bénin. C’est un cri d’alarme, car nous ne pouvons nous taire face aux nombreuses tueries, emprisonnements arbitraires et à la destruction des acquis démocratiques » Enfin les auteurs de la lettre lancent l’appel décisif à Macron : « Notre désir de survivre à ces tragédies et de vivre dignement, nous laisse espérer que vous soutiendrez la population béninoise dans la lutte contre l’autocratie en place. Nous souhaitons que la grande démocratie qu’est la France, s’engage clairement dans la défense ferme et publique des principes démocratiques au Bénin. La France ne peut rester silencieuse devant les atrocités perpétrées par le pouvoir de Monsieur Patrice Talon, ni sur les graves atteintes portées aux libertés individuelles des Béninois. » J’ai fait ces larges extraits pour permettre aux Béninois qui n’ont pas lu la lettre de savoir ce qu’elle contient. J’ai fait ces larges extraits pour indiquer aussi aux Béninois qu’il y a deux groupes de Béninois qui se disputent la protection et la domination de la France hez nous. Le groupe autour de Talon et le groupe autour des quatre auteurs de la lettre à M. Macron, le groupe qui a perdu le pouvoir. Le groupe qui a perdu le pouvoir veut arracher la France au groupe de Talon. Ce groupe veut que la France « s’engage clairement dans la défense ferme et publique des principes démocratiques au Bénin. » Avec tout le progrès accompli par la diplomatie dans le monde, demander une telle chose à un pays étranger me paraît très étrange. Les quatre Béninois dont certains ont déjà gouverné notre pays pensent que cette démocratie bourgeoise est ce à quoi aspire réellement le peuple béninois !Leur vision politique ne dépasse guère l’horizon borné de la démocratie bourgeoise qui n’a satisfait aucun peuple du monde et qui soumet les populations à l’oppression politique, à l’exploitation économique, à l’injustice sociale et à la violence policière. Il faut que les Béninois sachent que c’est au Bénin que les changements vont s’opérer et que ce sont les Béninois qui seront les acteurs, les seuls acteurs de ces changements. Il faut donc prioritairement faire confiance aux Béninois et ce sont les Béninois qu’il faut informer et sensibiliser. C’est insultant pour les peuples du monde et pour le peuple béninois de présenter la France comme un pays défenseur de la paix et des droits de l’homme ! Nos compatriotes qui ont écrit à Macron ne sont-ils pas au courant de la théorie de la stratégie du chaos élaborée par les grandes puissances dont la France ? Cette stratégie consiste à créer des divisions et des oppositions dans un pays pour ensuite venir s’imposer comme arbitre et comme recours. C’est cette stratégie qui est leur nouvelle façon de dominer le monde. Il ne faut pas que les gouvernants de la France nous prennent pour des naïfs, pour des personnes qui ne comprennent pas leur politique, leur politique d’agression, de pillage de nos ressources, de vol de nos richesses, leur politique de brigandage et de rapine !Nos écrits doivent permettre au peuple béninois de prendre conscience de sa situation de peuple dominé qui aspire à son émancipation. Il faut que les intellectuels de notre pays sachent qu’ils portent l’entière responsabilité de l’arriération de notre pays en raison de leur lâcheté, de leur duplicité, de leur veulerie, e leur inclination à la corruption. Il faut que les intellectuels béninois sachent que le pouvoir de l’oligarchie mondiale qui étend ses branches dans notre pays est historiquement condamné et qu’il n’y a rien pour le sauver. Je demande à tous mes amis d’excuser la longueur de cette chronique. Talon doit libérer Laurent METONGNON et ses co-accusés. Talon doit libérer tous les jeunes encore en prison pour leur opinion politique. Talon doit libérer les enseignants qu’il a emprisonnés au motif qu’ils ont organisé le boycott de son évaluation- licenciement criminel. Talon doit libérer toutes les personnes emprisonnées dans l’affaire des trois tonnes de cocaïne. Talon a licencié des centaines d’enseignants au motif qu’ils se sont opposés à son évaluation, une évaluation qui ne reposait sur aucun texte, qui ne reposait sur aucune base juridique. La gouvernance de Talon est criminelle. Cette gouvernance sème la mort sur tout son passage. Elle a contraint plusieurs de nos compatriotes à prendre le chemin de l’exil. Talon doit prendre un décret d’amnistie générale pour permettre à tous les exilés de rentrer au pays. Talon doit remettre sans chantage les corps de toutes les victimes aux familles éplorées au cours de la crise post électorale d’avril-mai 2019. La gouvernance de Talon ne convient pas à notre peuple travailleur. Talon doit changer sa gouvernance. Je vous souhaite une bonne fin de semaine. Goras GAGLOZOUN membre du Bureau Politique du PSD-BELIER, Parti Liguiste : tel 62628837. Mon Blog : http://b enin-temoignages.hautetfort.com

Écrire un commentaire

Optionnel