Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

REVISION CONSTITUTIONNELLE

Qu’est-ce que je retiens pour ce weekend ?
Je retiens que le 04 Avril 2017 les députés ont rejeté le projet de révision de la Constitution du 11 Décembre 1990 par 60 voix pour, 22 voix contre et une abstention. Pour que le projet soit voté, il aurait fallu 63 voix.Au lendemain de ce rejet, les 60 députés qui ont voté pour le projet, ont décidé de le reprendre à leur compte sous forme de proposition de loi et de la faire voter. Le député Natonde Aké est leur porte-parole. Pourquoi ces députés tiennent tant à cette révision pirate de notre Loi Fondamentale.La première raison tient au fait qu’un contrat se décompose en deux parties essentielles.Vous recevez une avance au début et le reste à la fin.Si la révision constitutionnelle n’est pas votée, on n’a pas le reste des sous.Or le reste des sous leur importe beaucoup,c'est déjà planifié, programmé, donc on ne peut pas s’amuser. Il faut à tout prix le reste des sous.
Deuxièmement, les corrompus qui sont au sein de l’Assemblée tiennent à ce projet de Talon comme à la prunelle de leurs yeux. Cette révision constitutionnelle à la sauce Talon leur ouvre un grand boulevard pour la corruption. Aujourd’hui, avec la Constitution de 1990, ils ont quelque peur qu’un idiot cherche un jour à regarder dans leur culotte.Mais avec la constitution Talon aucune crainte.On peut tuer comme on veut et continuer à se pavaner dans le pays en parlant gros français.On peut détourner les fonds de tout un projet sans crainte d'être poursuivi un jour. Alors vous voyez, ils se rendent service et on les paie pour le service qu’ils se rendent.Où trouverez vous un tel contrat ? Talon tenait beaucoup à son projet pour des raisons que vous pouvez imaginer mais un grand nombre de députés a des raisons personnelles de tenir au projet de Talon.Et donc ils se retroussent les manches pour livrer ce combat contre le peuple. Ils croient tous que cela va marcher.Allez leur dire que ça ne marchera pas.

Écrire un commentaire

Optionnel