Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

178-Qu’est-ce que je retiens pour ce weekend 17/11/19?

 

178-Qu’est-ce que je retiens pour ce weekend 17/11/19?

Je retiens que les jeunes emprisonnés par Talon  ont été libérés. C’est leur combat et le combat du peuple qui ont conduit à leur libération. Je les félicite tous pour leur bravoure et leur détermination à se battre pour les droits qui sont les nôtres et ceux du peuple béninois. Ils ont été libérés à Cotonou, ils ont été libérés à Tchaourou, ils ont été libérés à Parakou. A Tchaourou ils ont été accueillis par la liesse populaire. Les étudiants ont reçu leurs camarades libérés avec des hommages. Tout cela indique bien que ce ne sont pas des combattants  qui veulent abdiquer. Merci à vous tous qui essayez de maintenir le flambeau de la liberté et de la souveraineté haut levé. Le peuple béninois triomphera de  ses oppresseurs. Il triomphera de Talon.

Je retiens que le groupe de réflexion de la Convention Patriotique des Forces de Gauche  (CPFG) a publié un texte cette semaine. Le titre du document : « COMMENT SE FABRIQUENT  LES GOUVERNEURS A LA  PEAU NOIRE  EN POSTCOLONIES FRANCAISES D’AFRIQUE.MODE D’EMPLOI ».Après avoir indiqué que la fabrication de ces gouverneurs comporte un programme d’octroi de palmes académiques et de  diplômes(doctorat et agrégations), le texte nous apprend que le programme de fabrication de ces gouverneurs comporte en outre  un volet   décoration et octroi de titre français. Bref on fait d’eux des citoyens français complets, des nègres de maison au service exclusif du maître d’esclaves. Les cercles de recrutement de ces gouverneurs et de leurs assistants sont nombreux. Les églises, la franc-maçonnerie, les nouvelles   congrégations religieuses. Vous comprenez que ce travail de recrutement ne peut pas se faire gratuitement et ceux qui sont recrutés doivent être placés dans de bonnes conditions matérielles. Les occidentaux y mettent en conséquence  des milliards de dollars chaque année pour que les Béninois soient chaque jour plus nombreux dans les églises et dans  les lieux de culte. C’est cette présence massive des Béninois dans les lieux de culte qui est le gage de la pérennité de la domination étrangère. La plupart des cadres religieux de toutes les confessions sont des hommes au service de la France et de sa politique de rapine et de domination.

Je  retiens qu’il y a des personnes qui se réjouissent   de certaines dispositions que prend Talon   du point de vu législatif. Et ces personnes pensent que la voie leur est ouverte pour  arracher le pouvoir à Talon par voie électorale. Je demande à ces personnes de jeter leurs illusions. Un pouvoir qui est capable de faire voter un texte à l’assemblée, de juger de la conformité de ce texte à la constitution  le même jour et enfin de le promulguer le même jour est un pouvoir qui peut changer la constitution et changer   toute loi en procédure d’urgence. Actuellement le pays est gouverné en procédure de toute urgence. Il faut que ceux qui ont des illusions électoralistes jettent leurs illusions. C’est le peuple organisé seul qui peut vaincre Talon. Organisons le peuple et engageons-le dans le combat contre Talon et son groupe.

Je  retiens que Gaston Missahogbé est décédé. Il nous a quittés le 02 novembre. Gaston Missahogbé, vous le connaissez ou vous ne le connaissez pas mais il avait cru au Discours Programme du 30 novembre 1972 comme un grand nombre de Béninois  de son âge  et il avait raison. Aujourd’hui, la jeunesse de notre pays ne veut même pas savoir ce que les forces du progrès ont pu concevoir pour notre pays en cette année 1972.Ce fut la véritable conférence des forces de progrès. Missahogbé y a cru et y a consacré une partie de sa jeunesse. Qu’il ait été trahi  est un autre problème. Le mérite reste qu’il a cru à la possibilité pour notre pays de s’émanciper et de conquérir  son indépendance et sa souveraineté. Gaston Missahogbé a été un jeune qui a eu un idéal qui ne se situait pas au niveau de son nombril. Nous avons besoin que les jeunes de notre pays logent quelque part dans leur cerveau un peu d’amour pour la patrie béninoise. Qu’ils pensent à l’ensemble du peuple même si l’exemple que leur donnent quotidiennement les dirigeants  ne les y incite pas. Gaston Missahogbé peut être présenté comme un modèle à la jeunesse de notre pays. Il n’a surement pas laissé des millions dans les comptes bancaires de ses enfants mais il n’a rien fait dont ces derniers pourraient avoir honte. C’est pourquoi je présente aux enfants de Gaston Missahogbé et à l’ensemble de sa famille  mes sincères condoléances. Avec Gaston Missahogbé, c’est un peu  une partie de moi-même qui disparaît. Au revoir Gaston Missahogbé, au revoir !

La Constitution du 11 décembre 1990 a instauré dans notre pays  le renouveau démocratique. Cette constitution a proscrit l’emprisonnement pour délit d’opinion. Mais dès que Talon a pris le pouvoir, il a jeté en prison Laurent METONGNON et ses co-accusés pour leur opinion politique au mépris des dispositions de la constitution. Laurent METONGNON et ses co-accusés  sont des prisonniers politiques. Talon a fait emprisonner des enseignants  pour leur opposition à son   évaluation-licenciement. Talon doit libérer Laurent METONGNON et ses co-accusés.   Talon doit libérer les enseignants qu’il a emprisonnés au motif qu’ils organisent le boycott de son évaluation-licenciement criminel. Talon a suspendu   des centaines d’enseignants au motif qu’ils ont observé le boycott de son évaluation-licenciement. Talon doit lever  la suspension des enseignants qui ont observé le boycott de son évaluation criminelle. La gouvernance calamiteuse de Talon a contraint plusieurs de nos concitoyens à prendre le chemin de l’exil. Talon doit prendre un décret d’amnistie générale pour permettre à tous les exilés de rentrer au pays. Talon doit remettre sans chantage les corps de toutes les victimes aux familles éplorées  au cours de la crise post électorale. La gouvernance de Talon ne convient pas à notre peuple travailleur. Talon doit changer sa gouvernance. Je vous souhaite une bonne fin de semaine. Goras GAGLOZOUN membre du Bureau Politique du PSD-BELIER, Parti Liguiste : tel : 62628837. Mon blog : http://benin-temoignages.hautetfort.com

 

Écrire un commentaire

Optionnel