Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

MARCHE DU FRONT POUR LE SURSAUT PATRIOTIQUE

 
24 juin·
 

Qu’est-ce que je retiens pour ce weekend ?
Je retiens que le 22 Juin, les organisations membres du Front pour le Sursaut Patriotique ont organisé à Cotonou une marche pacifique de protestation contre la gouvernance de Talon.La décision de la marche a été prise à la Conférence Publique organisée par le Front le vendredi 16 Juin 2017 au CODIAM. A cette Conférence, des travailleurs des structures illégalement liquidées ont pris la parole pour nous informer des conditions de vie que leur impose aujourd’hui la gouvernance inhumaine de Talon. Ainsi les travailleurs de la SONAPRA à qui on a notifié leur licenciement collectif . Nous avons écouté les travailleurs du CNHU de Cotonou. Nous avons entendu parler de l’HOMEL, de l’Hôpital de Porto-Novo. En décidant d’organiser la marche, ce n’est donc pas un coup de tête, c’est une décision pour protester contre cette gouvernance mafieuse de Taon.Le pouvoir de Talon a tenté d’empêcher notre marche, en suscitant d’abord des contre-marcheurs de la mouvance afin de faire croire qu’il allait y avoir des troubles à l’ordre public, puis prenant prétexte de cette situation imaginaire inventée par eux-mêmes, Toboula prend son arrêté bidon et vient parler à la télé avec la voix d’un petit dictateur.Et c’est au moment-même où il menaçait tout le monde que la décision du Président est apparue à la télé, décision lui demandant de suspendre son arrêté liberticide. Hier donc, nous avons marché pour protester contre la gouvernance de Talon. Les manœuvres de la mouvance ont pu décourager un grand nombre de citoyens qui n’ont donc pas pu venir à la marche. Ceux qui étaient arrivés étaient pleins d’enthousiasme.J’ai vu une dame avec son enfant au dos, un enfant qui marche déjà et qui donc a un poids non négligeable,j’ai vu cette dame marcher jusqu’à la Place de l’Etoile Rouge. Là-bas, je lui ai demandé ce qu’elle faisait dans la vie.Elle est commerçante.J’ai beaucoup admiré son courage.Il y avait beaucoup d’autres femmes qui portaient leur enfant au dos mais c’était celle-là qui m’avait le plus impressionné en raison du poids visible de son enfant. Je voudrais dire ceci aux gouvernants :Si le FSP décide d’organiser une marche, ce n’est pas la peine de chercher à l’en empêcher parce que cela ne servira jamais à rien.Le FSP, c’est ce que le peuple béninois compte de plus déterminé aujourd’hui face à la gouvernance ruineuse et criminelle de Talon.Nous sommes réellement déterminés à empêcher Talon de nous tuer tous.Tous les zigotos doivent se le tenir pour dit.Le FSP organisera des marches et elles seront toujours des marches pacifiques.Il faut que tout le monde sache que le FSP est décidé à influer sur la politique de notre pays.Il faut que les citoyens aient confiance en eux-mêmes et qu’ils répondent avec joie et enthousiasme aux appels du FSP pour impulser des changements dans la politique de notre pays. Le FSP fera en sorte que tout le monde puisse venir participer à nos marches ou à nos activités depuis Porto-Novo,Parakou, Natitingou, Lokossa, Kétou. Dites aux gouvernants que c’est inutile de chercher à empêcher les activités du FSP. Dites à Toboula de ne pas nous provoquer comme il a tenté de le faire le 22 Juin dernier en venant à la Bourse du Travail ! Bonne soirée à vous et autour de vous !

Écrire un commentaire

Optionnel